Zone de l’Islande qui se visite au début ou à la fin d’un voyage, la capitale Reykjavik et la péninsule de Reykjanes sont un concentré d’Islande.

Si la capitale n’est pas incontournable, un passage même express permettra de faire un peu de shopping en fin de voyage, et de voir la fameuse église Hallgrímskirkja. La péninsule, quant à elle, vaut le détour, surtout quand un volcan est rentré en éruption quelques semaines plus tôt….

L’Islande en van – Road trip de 15 jours sur la route 1 – Chapitre 8 « La péninsule de Reykjanes »

Précédemment
Avec Julien, nous réalisons un road trip de 15 jours en Islande à bord de Myrtille, notre super van Campeasy.
Le voyage touche à sa fin, et après avoir quitté la Péninsule de Snæfellsnes, nous visité les dernières cascades de la route 1 avant de rejoindre la capitale…

Dans cette étape

Visite de Reykjavik, la capitale de l’Islande, avant de faire une pause au Blue Lagoon, puis de découvrir la péninsule de Reykjanes, avec le site de l’éruption du volcan Fagradalsfjall. Nous terminerons par Kleifarvatn, Grænavatn et le pont entre les continents.

Jour 14 – Jeudi 5 mai
104km

Retour à la case départ

On se réveille à Akranes où nous avons passé la nuit. Et s’il nous reste encore 2 jours complets pour visiter l’Islande avec notre van, le fait de rejoindre la capitale, de revenir un peu au point de départ, me met une petite boule au ventre.

Ça commence à sentir un peu la fin…

Visite de Reykjavik

Comme expliqué dans mon article sur l’organisation du road trip, nous avons gardé Reykjavik pour la fin, car nous savions que la ville a moins à offrir que d’autres endroits de l’île, et qu’ainsi si nous étions en retard sur le planning, nous n’y passerions que très rapidement, voire nous ferions l’impasse. De plus, c’est l’endroit idéal pour acheter des souvenirs, et nous préférions acheter nos souvenirs à la fin du voyage.

Quand nous arrivons à la capitale de l’Islande, j’ai d’un coup une problématique que je n’avais pas eu depuis le début du voyage : où et comment me garer ? On tente de chercher un parking pas trop éloigné du centre, si possible gratuit… On tourne, on tourne, jusqu’à nous retrouver sur un parking pas très officiel au niveau du port.

De là, nous nous dirigeons vers le centre-ville, honnêtement sans réel but si ce n’est d’aller voir la célèbre église et de tenter de passer dans les rues les plus commerçantes.

Hallgrímskirkja

La Hallgrímskirkja, ou église de Hallgrímur, est l’église luthérienne située dans le centre-ville de Reykjavik. Achevée en 1986, sa flèche mesure 74,5m. Son architecture rappelle les orgues basaltiques, comme celles qu’on a pu voir à Black Sand Beach ou à Staðarbjargavík.

Il est possible de rentrer librement à l’intérieur, mais l’accès à la flèche est payant.

Islande - Reykjavik - Hallgrímskirkja
Hallgrímskirkja, l’église de Reykjavik
Islande - Reykjavik - Hallgrímskirkja
Au coeur de l’église
Islande - Reykjavik - Hallgrímskirkja
Au coeur de l’église

Vous aimez mes articles ? Retrouvez-moi sur les réseaux !

Shopping sur Laugavegur et Skólavörðustígur

C’est l’heure de faire du shopping, pour ramener quelques souvenirs de notre voyage en Islande. Pour cela, direction les deux rues qui offrent le plus de choix de boutiques : Laugavegur et Skólavörðustígur.

Islande - Reykjavik - Skólavörðustígur
Skólavörðustígur

On achète des cartes postales (old school, mais ça fait toujours plaisir), puis on se dirige vers une boutique proposant des vêtements en laine Islandaise, artisanal et local, The Handknitting Association of Iceland. Bon, quand on a vu le prix des pulls, on a rapidement déchanté. Ce ne sont pas des prix démesurés pour du « fait main » et le temps de travail qu’il y a, mais après près de 15 jours de voyage, le portefeuille commence à être un peu vide.

A l’entrée de la boutique, on trouve des petits magnets en laine, en forme de mouton. Et nous, on adore les magnets ! C’est un peu le souvenir incontournable à chacun de nos voyages. Et ceux-là sont super originaux, alors on craque.

Arrêt suivant chez 66°North, une marque vestimentaire Islandaise, spécialiste des voyages polaires. C’est un peu le « The North Face » local. Julien et moi, on s’achète chacun un tee-shirt de la marque comme souvenir.

Islande - Reykjavik - 66 North
Pause shopping chez 66° North

Un bon Fish & Chips pour reprendre des forces

Après une petite balade dans le centre-ville, on décide de s’offrir un restaurant, car on n’en a pas fait tant que ça finalement lors de ce voyage. On en repère un qui propose des plats Islandais, Íslenski barinn, et on se commande un bon Fish & Chips pour se redonner des forces. Et on s’est régalé !

Islande - Reykjavik - Íslenski barinn
Un Fish & Chips chez Íslenski barinn

En sortant du restaurant, la pluie commence à s’intensifier. Notre visite de la ville est écourtée et on retourne tranquillement au van pour se mettre à l’abris.

Islande - Reykjavik
Balade dans Reykjavik
Islande - Reykjavik
La pluie arrive…

Blue Lagoon

La journée n’est pas terminée, et on va la terminer avec ce que beaucoup nomment comme un « incontournable », le Blue Lagoon, un spa géothermique. C’est probablement le plus connu d’Islande.

Comme pour le Sky Lagoon et Vok Bath que nous avions fait il y a quelques jours, je réserve les billets en ligne à l’avance pour sécuriser notre entrée et gagner du temps sur place.

Et première surprise en arrivant sur le parking, il y a beaucoup de monde !

On rentre dans le Blue Lagoon, et on les vestiaires sont également bien remplis.

L’accès au Blue Lagoon donne également le droit à une boisson gratuite. Direction le bar… et il faut faire la queue… On patiente donc avant d’avoir notre petit verre.

Au final, le Blue Lagoon reste une super expérience, on a passé un très bon moment et je ne regrette pas de l’avoir fait. Mais nous sommes contents de l’avoir gardé pour la fin, car si nous l’avions fait le premier jour à la place du Sky Lagoon, je pense que nous aurions été refroidis par cette foule pour en faire d’autres durant notre séjour… alors que les autres sont beaucoup plus intimistes ! Vok Bath restera sans doute notre coup de coeur.

Dernier camping en Islande

Après cette pause relaxante, direction le camping pour passer notre dernière nuit avec Myrtille, notre van. On arrive au camping Grindavik, idéalement placé au sud de la péninsule de Reykjanes, que nous visiterons un peu demain pour notre dernier jour.

Le camping propose de nombreuses places, des sanitaires, une grande salle commune avec une cuisine. Et surprise, on retrouve le couple de français avec qui on a passé une partie de la journée d’hier. L’occasion de prendre le repas avec eux. Au menu, c’est liquidation totale des stocks du frigo et des placards.

De retour au van, Julien prépare le lit pour la dernière fois…

Camping Grindavik
4 000 ISK (28€) pour un van et 2 adultes (sans électricité)
Localisation Camping

Jour 15 – Vendredi 6 mai
106km

La péninsule de Reykjanes

Le jour se lève au camping Grindavik et sur la péninsule de Reykjanes où nous avons passé la nuit.

Cette péninsule, située au sud-ouest de l’Islande, et proche de la capitale Reykjavik, est souvent ignorée par les touristes, qui la traversent depuis l’aéroport de Keflavik jusqu’à la capitale sans vraiment s’y arrêter, si ce n’est pour un détour au Blue Lagoon.

De notre côté, nous avons décidé de dédier cette dernière journée à la visite de cette péninsule.

Site de l’éruption du volcan Fagradalsfjall

Et pour commencer, une randonnée. Quelque chose qui me tenait vraiment à coeur : visiter le site de l’éruption du Fagradalsfjall. Nous sommes en mai 2022, l’éruption a débuté il y a un peu plus d’un an, et est officiellement arrêté depuis le mois de décembre.

Nous ne pouvons pas contrôler la nature, et cela aurait magique que notre voyage tombe durant l’éruption. Mais nous avons quand même la chance de pouvoir nous approcher au plus près du lieu où la lave a coulé.

Après s’être renseignés sur le site safetravel.is sur le parking et les conditions d’accès, direction le « Parking 1 » payant (1 000 ISK – 7€). Plusieurs sentiers (des « paths ») sont proposés, et j’avoue être un peu perdu au début… Puis on se lance.

Quelques minutes après le départ, la neige commence à tomber. Le sentier est complètement recouvert, tout comme nos vêtements et sacs à dos. On décide tout de même de continuer notre expédition.

Islande - Reykjanes - Fagradalsfjall
Randonnée sur le site de l’éruption du volcan Fagradalsfjall

Après une petite heure de marche, on arrive en face du cratère, face à de la lave « fraiche », du moins récente. C’est quelque chose d’incroyable. Le site vie ! Il y a des craquements, une chaleur qui se dégage… C’est la première fois que l’on voit une telle chose, et nous sommes sans mots face à ce spectacle. Je regrette tellement d’avoir laissé le drone dans le van…

Mais quel plaisir et quelle chance de pouvoir finir notre séjour sur une telle randonnée !

Randonnée du Volcan Fagradalsfjall
7,3km A/R – 230m dénivelé
Parking gratuit – Compter 2h
Localisation Parking / Voir la randonnée sur Strava

En Août 2022, quelques semaines après notre voyage, une nouvelle fissure s’est ouverte au niveau du volcan Fagradalsfjall. La situation et les sentiers de randonnée permettant de s’approcher du site de l’éruption pouvant évoluer rapidement, je vous conseille de consulter le site safetravel.is avant toute visite.

Islande - Reykjanes - Fagradalsfjall
Un décor lunaire !

Kleifarvatn

Après cette belle randonnée et ses émotions, direction le lac de Kleifarvatn. C’est le plus grand de la péninsule de Reykjanes, avec une surface de 9,1 km². Mais c’est aussi l’un des plus profonds du pays avec 97 mètres !

Islande - Reykjanes - Kleifarvatn
Lac de Kleifarvatn

Il se visite assez facilement, par la route qui le longe. On décide de s’arrêter sur un petit parking en bord de route, puis de descendre sur une place pour admirer ce lieu.

Islande - Reykjanes - Kleifarvatn
Julien admire le lac
Islande - Reykjanes - Kleifarvatn
Une petite crique sur le lac

Pont entre deux continents

Notre voyage se termine, et comme pour boucler la boucle, on se rend là où notre histoire a débuté, lors de notre première étape, au niveau de la faille entre les deux continents : la plaque eurasienne et la plaque nord-américaine.

Au début du séjour, j’avais pu nager dans cette faille, dans l’une des eaux les plus limpides de la planète, dans le Parc national de Þingvellir. Aujourd’hui, pas d’eau, mais nous passons au-dessus de cette faille grâce à un pont.

Islande - Reykjanes - Pont entre deux continents
Pont entre les deux continents

Adieu Myrtille

Il est l’heure de retourner chez Campeasy pour rendre Myrtille, notre van. Un compagnon sans faille pendant 15 jours, qui nous a chauffé, abrité, transporté… sur 3000 kilomètres !

Il faut ranger, tout vider, puis remettre les clés.

Comme à l’aller, Campeasy se charge ensuite de nous conduire à l’aéroport ou à un hôtel proche en navette. Pour nous, ce sera l’hôtel.

Dernière nuit à l’hôtel

Notre vol retour pour Paris est le lendemain matin, et plutôt que devoir rendre le van très tôt le matin, en dehors des heures d’ouvertures, puis trouver un moyen d’aller à l’aéroport, nous avons préféré rendre le van la veille, pour dormir à l’hôtel. Et c’est l’hôtel qui prend en charge notre transfert en taxi jusqu’à l’aéroport le matin.

Pour l’hôtel, nous avons choisi l’Hôtel Berg. Un super hôtel avec une grande chambre, une piscine chauffée sur le toit (40°C, c’est presque trop !), et un restaurant cher mais excellent. Nous nous sommes même offert un verre au bar de l’hôtel avant le diner, pour fêter cette dernière soirée.

C’est à ce moment que l’on commence à réaliser que c’est vraiment la fin, et on prend alors conscience de tout ce qu’on a vécu durant ce voyage en Islande.

This is the end

Dans l’avion, je repense à ces 3000 kilomètres parcourus dans ce pays qui a dépassé nos attentes. Alors oui il y a eu des déceptions, des imprévus, mais ce n’est rien à côté de tout ce qu’on a pu vivre et apprendre.

On jette un dernier regard à ce pays, qui nous a tant offert pendant 15 jours. Il reste encore bien des secrets à percer, des lieux à découvrir. Alors une chose est sûre. Nous reviendrons.

Tout savoir sur notre road trip

Vous aimerez aussi


Certaines photos de cet article ont été prises par Julien.
N’hésitez pas à visiter son Instagram pour découvrir son univers et le soutenir.

Une question, un commentaire ?

Pas de panique, votre mail restera privé 🙈