Les fjords de l’est sont une étape un peu particulière. On ne vise pas une cascade ou une plage à visiter, car en réalité tout est à voir. La route est un spectacle, et à chaque virage de nouveaux paysages s’offrent à nous. On a envie de s’arrêter à chaque kilomètre pour prendre des photos.

Les kilomètres défilent sans que l’on ne voie le temps passer…

L’Islande en van – Road trip de 15 jours sur la route 1 – Chapitre 5 « Les fjords de l’est »

Précédemment…
Avec Julien, nous réalisons un road trip de 15 jours en Islande à bord de Myrtille, notre super van Campeasy.
La route 1 nous a réservé de belles surprises, et nous a mené jusqu’à l’un des plus grands glaciers d’Europe, que nous avons eu la chance de gravir.

Dans cette étape

Nous allons longer et contourner les magnifiques fjords de l’est, prendre en photos phares, montagnes et autres points de vue… Ce périple nous mènera dans les villes de Fáskrúðsfjörður, Egilsstaðir ou encore Seyðisfjörður.

Jour 7 – Jeudi 28 avril
308km

Les Fjords de l’est de l’Islande

Après une bonne nuit que nous avons passé exceptionnellement dans un « Guest house », on savoure un bon petit déjeuner à l’hôtel avant de retrouver Myrtille, notre van, qui nous avait presque manqué.

Mais aujourd’hui, on ne va pas la lâcher, car beaucoup de route nous attend.

Nous allons rouler, longer les fjords de l’est, avec une bonne playlist. Nous arrêter où bon nous semble, quand nous aurons envie… Juste profiter des paysages et de la liberté du van.

C’est parti !

Islande - Fjord Est
Myrtille est prête pour les fjords

Premier point de vue

Après une quarantaine de minutes de route, un premier parking nous invite à nous arrêter pour admirer la vue. J’en profite pour sortir mon drone, qui va je sens beaucoup me servir aujourd’hui.

La mer, calme, reflète les montagnes, et les nuages menaçants. La route, isolée et seule, semble aller se perdre dans ce décor magnifique.

Une invitation à découvrir la suite…

Islande - Fjord Est - Point de vue
Un premier point de vue… Ça démarre bien !

Hvalnesviti

Un peu plus loin, j’ai l’impression de rouler sur l’eau tellement la route ne fait plus qu’un avec la mer…

C’est ici ! On approche d’un spot que j’avais vu de nombreuses fois sur Instagram, et que j’avais hâte de voir de mes propres yeux.

L'Islande en van - Étape 5 - Les fjords de l'est 3
Une sensation de rouler sur l’eau

On s’aventure sur un petit sentier qui nous mène vers un phare, Hvalnesviti. Julien en profite pour le prendre en photo. Le premier d’une longue série, car les phares, c’est un peu comme les cascades, il y en a beaucoup en Islande !

Islande - Fjord Est - Hvalnesviti
Hvalnesviti
Islande - Fjord Est - Hvalnesviti
Hvalnesviti

Mais le plus beau ici, c’est la vue. En m’élevant un peu avec le drone, cette montagne semble surgir et dominer les lieux. Même la route se fond dans ce décor.

Islande - Fjord Est - Hvalnesviti
Un peu de hauteur…

Berufjörður, un premier fjord à contourner

On reprend la route… A l’arrière du van les batteries du drone se rechargent, et nous on se charge le cerveau de pleins de belles images, de beaux paysages.

On arrive alors au fjord Berufjörður, que l’on va contourner.

Une fois sur l’autre rive, on regarde l’heure… Il est déjà 13h ! Nous n’avons pas vu le temps passer. On décide donc de s’arrêter pour manger (rapidement) une soupe chaude au bord de ce fjord. J’en profite également pour passer un petit appel Facetime à ma maman pour son anniversaire.

Islande - Fjord Est - Berufjörður
Fjord de Berufjörður
Islande - Fjord Est - Berufjörður
Notre spot pour le repas du midi

Streitisviti

Juste un peu plus loin, on effectue un petit arrêt au phare de Streiti (Streitisviti en Islandais). Je vous avais prévenu qu’on en verrait beaucoup… Mais l’avantage, c’est qu’en Islande, les phares se suivent, sans se ressembler.

Islande - Fjord Est - Streitisviti
Phare Streitisviti

Fáskrúðsfjörður, une ville avec des panneaux en français !

La route longe la côte, nous offrant toujours des paysages magnifiques. On contourne d’abord le fjord de Stöðvarfjörður. Puis, au fond du fjord Fáskrúðsfjörður, alors que la route 1 part vers l’ouest pour s’éloigner de l’océan, on décide de s’aventurer sur la 955 pour attendre la ville de Fáskrúðsfjörður, qui porte donc le même nom que le Fjord.

Un ancien lieu de rendez-vous pour les pêcheurs français

A la fin du XIXème siècle, Fáskrúðsfjörður a servi de port de ravitaillement pour les pêcheurs français qui venaient depuis la France pêcher dans les eaux du pays. Un bateau venait livrer des provisions pour les marins, et ramenait le poisson en France. Certains pêcheurs restaient également vivre près du village en hiver.

Si tout s’est arrêté vers 1930, les panneaux, tous traduits en français, attestent de cette époque.

Islande - Fjord Est - Fáskrúðsfjörður
Des panneaux routiers en français en Islande !
Islande - Fjord Est - Fáskrúðsfjörður
On n’est pas si loin de la France…

Cimetière des marins français

A la sortie du village, en contrebas, on trouve le cimetière français, où se trouvent les corps de 49 marins français et belges qui perdirent la vie à proximité du fjord.

Islande - Fjord Est - Fáskrúðsfjörður
Cimetière français de Fáskrúðsfjörður

De Fáskrúðsfjörður, il y a deux possibilités pour rejoindre le nord :

  • Continuer sur la 955. C’est ce que nous avons voulu tenter… mais un peu plus loin après le village, la route n’est plus goudronnée, parfois à flanc de falaise. C’est praticable en van, mais il faut prendre le temps, et vu l’heure et toute la route que nous avions déjà fait aujourd’hui je n’avais plus trop le courage.
  • Revenir en arrière pour rattraper la route 1 et emprunter le tunnel de Fáskrúðsfjarðargöng, long de 5 850 mètres ! Le tunnel est gratuit et emmène directement au fond du fjord Reyðarfjörður. C’est pour cette option, plus simple et rapide, que nous avons finalement opté.
Islande - Fjord Est - Phare
Les phares des fjords de l’est

Egilsstaðir

La route 1 nous emmène jusqu’à la « grande » ville de Egilsstaðir. Il est 17h passé, ce sera donc notre point de chute pour ce soir. Nous avons encore un village à découvrir dans les fjords de l’est, mais nous irons demain matin.

C’est le moment ravitaillement. D’abord pour Myrtille, avec un passage chez N1 pour refaire le plein, puis pour nous avec des courses chez Bonus. On repère également le camping où on passera la nuit. Mais nous n’y allons pas de suite…

Pause détente aux bains chauds de Vok Bath

Après cette longue journée de route, nous avons envie de nous offrir une pause dans les bains chauds de Vok Bath.

Comme pour le Sky Lagoon, je réserve les entrées pour Vok Bath sur mon téléphone un peu avant, vers 17h30 (pendant qu’on fait les courses) pour nous assurer des places pour une entrée à 18h00.

L'Islande en van - Étape 5 - Les fjords de l'est 4
Vok Bath

Vok Bath est constitué d’un grand bain, avec un bar, et deux petits bains, aux températures plus chaudes, et qui semblent posés sur le lac. Il est d’ailleurs possible de passer du bain chaud au lac avec une échelle. Nous n’avons pas tenté !

Islande - Vok Bath
A Vok Bath, les bains semblent flotter…

Nous sommes en fin de journée, le ciel est un peu menaçant, et il n’y a personne ! Nous nous retrouvons seuls dans les bains, avec notre petite boisson. Rien à voir avec la foule du Blue Lagoon que nous aurons dans quelques jours…

Avec son décor et son côté intimiste, c’est peut-être les bains que nous avons préféré en Islande

Vok Bath
6 890 ISK (49€) par personne
Réservation conseillée
Localisation / Site officiel

Islande - Vok Bath
Un petit verre dans les bains chauds, quoi de mieux ?

Soirée au camping « Camp Egilsstadir »

Après ce bon moment passé dans les bains chauds, on retourne au camping repéré à Egilsstaðir, le Camp Egilsstadir.

Il faut absolument payer en ligne et choisir son emplacement. On décide de repérer avec le van un emplacement calme et plat, puis j’effectue la réservation et le paiement en ligne.

Le camping est équipé de douches et sanitaires propres, et d’une salle commune avec cuisine.

Ce soir, on teste les hot-dogs Islandais, le pylsur ! On a acheté les saucisses d’agneau, les petits pains, les oignons frits et la pylsusinnep, une sauce unique à base de câpres, de moutarde et d’herbes.

Camp Egilsstadir
4 000 ISK (28€) pour un van et 2 adultes
Localisation Camping / Site officiel / Paiement

Jour 8 – Vendredi 29 avril
262km

La route vers un dernier fjord de l’est

ll n’est pas encore 9h quand nous levons le camp. On remplit notre réserve d’eau du van, puis on part en direction de l’est, sur la route 93, pour aller découvrir un beau petit village, Seyðisfjörður.

Ça grimpe ! On monte, on monte… à tel point que les paysages autour de nous deviennent enneigées. C’est magnifique !

Cette route 93 vers Seyðisfjörður est l’une des plus belles de l’Islande. On croise même des toutes petites stations de ski, avec une ou deux remontées mécaniques.

Puis la route, toujours aussi sinueuse, descend au coeur des montagnes pour aller rejoindre le fjord de Seyðisfjörður.

Gufufoss

Un peu avant d’arriver au village, sur notre droite, une cascade s’offre à nous. Ça tombe bien, ça fait longtemps qu’on n’en avait pas vu !

La cascade de Gufufoss, située à quelques mettre du bord de la route (un petit parking est présent), n’est pas très connue, mais mérite pourtant de s’y arrêter si vous parcourez la route 93.

Cascade Gufufoss
Parking gratuit en bord de route
Localisation parking / Localisation cascade

Islande - Fjord Est - Gufufoss
Cascade de Gufufoss

Seyðisfjörður

Seyðisfjörður est situé dans l’un des plus beau et plus long fjord d’Islande. Ce village de pêcheur est très mignon à visiter. C’est ici que débarquent les personnes qui arrivent en Islande en ferry (la chance !).

Le village mérite le détour pour ses maisons colorées typiquement scandinaves, une église bleue d’inspiration norvégienne, et l’allée « arc en ciel » que vous avez déjà surement vue en photo !

Islande - Fjord Est - Seyðisfjörður
Église de Seyðisfjörður
Islande - Fjord Est - Seyðisfjörður
Balade dans Seyðisfjörður

En route vers le cercle de Diamant

Ça y est, il est temps de laisser derrière nous les magnifiques fjords de l’est, pour prendre la direction du cercle de diamant. La route 93, dans l’autre sens, est toujours aussi belle… A Egilsstaðir, on retrouve la route 1, qui va nous mener à notre prochaine destination, Dettifoss, la cascade la plus puissante d’Europe !

Découvrez l’étape 6

Vous aimerez aussi


Certaines photos de cet article ont été prises par Julien.
N’hésitez pas à visiter son Instagram pour découvrir son univers et le soutenir.

Une question, un commentaire ?

Pas de panique, votre mail restera privé 🙈