Entre la Péninsule de Snæfellsnes et la capitale, Reykjavik, la route 1 a encore de belles choses à offrir. Direction, la ville de Bifröst, avec le cratère Grábrók, avant de découvrir de magnifiques cascades, comme celles de Glanni, Barnafoss et Hraunfossar.

L’Islande en van – Road trip de 15 jours sur la route 1 – Chapitre 7 « La péninsule de Snæfellsnes »

Précédemment
Avec Julien, nous réalisons un road trip de 15 jours en Islande à bord de Myrtille, notre super van Campeasy.
Après deux jours au coeur de la Péninsule de Snæfellsnes, nous avons passé la nuit dans un camping proche de la route 1 pour commencer à nous rapprocher de la capitale.

Dans cette étape

Direction Bifröst, où nous visiterons Grábrók et la cascade de Glanni. Puis nous descendrons jusqu’aux belles cascades de Barnafoss et Hraunfossar, avant de rejoindre Akranes, pour y passer une belle fin de journée ensoleillée et la nuit…

Jour 13 – Mercredi 4 mai
144km

L’ouest de la route 1

En visitant la péninsule de Snæfellsnes, nous nous sommes détournés de la route 1, et nous avons donc manqué quelques sites touristiques.

Après un bon petit déjeuner au camping, nous regardons, avec nos nouveaux compagnons de route français, quelques sites intéressants à visiter. On repère quelques spots, et on décide de partir les découvrir tous les 4.

Bifröst

Grábrók

Direction le nord, le long de la route 1, pour rejoindre Bifröst, et le site de Grábrók : un cratère d’un volcan explosif haut de 170 mètres environ. Il est entouré d’un champ de lave. On décide de grimper au sommet du cratère.

Grábrók
Parking gratuit – Entre 30min et 1h de visite
Localisation parking / Localisation cratère

Cratère de Grábrók à Bifröst
Cratère de Grábrók à Bifröst
Cratère de Grábrók à Bifröst
Vue depuis le cratère

Cascade de Glanni

Non loin de là, nous avions repéré la cascade de Glanni. Depuis le parking, un petit sentier permet d’accéder à un point de vue pour l’observer. La cascade est très belle.

Mais bon, ça ne nous suffisait pas, donc on a tenté de se faufiler pour s’aventurer au plus près de de la cascade, sur les rochers qui la surplombe.

Cascade de Glanni
Parking gratuit – Environ 30min de visite
Localisation parking / Localisation cascade

Cascade de Glanni
Cascade de Glanni

Barnafoss & Hraunfossar

Nous quittons Bifröst pour repartir vers le sud. On emprunte ensuite les routes 50 et 518 pour arriver sur les sites de Barnafoss et Hraunfossar.

On commence par Barnafoss, la « chute des enfants ». Si le lieu est très beau, son histoire est assez triste…

Le jour de Noël, les enfants de la famille Hraunsás étaient restés seuls chez eux pendant que leurs parents se rendaient à la messe. Les enfants en ont profité pour aller jouer sur l’arche de pierre qui enjambait la rivière et tombèrent dans la chute. Il se noyèrent. En apprenant l’accident, la mère fit abattre ce pont naturel.

Aujourd’hui, un pont permet de passer au-dessus de la rivière et d’admirer les puissants remous.

Cascade de Barnafoss
Cascade de Barnafoss
Cascade de Barnafoss
Les remous de Barnafoss

Non loin de là, on trouve Hraunfossar, les « cascades de lave ». Sur environ un kilomètre, de nombres chutes d’eau s’enchainent sur une paroi de lave et se jettent dans la Hvítá et ses eaux turquoise. Un beau spectacle.

Cascade de Hraunfossar
Cascade de Hraunfossar

Ces deux cascades méritent vraiment le détour, tant elles sont très différentes des autres que l’on a pu découvrir lors de notre road trip en Islande.

De retour au parking, on pique-nique en extérieur tous les 4, avant de s’offrir un chocolat chaud au café/restaurant du site. Puis c’est le moment de nous séparer, n’ayant pas le même programme pour la fin de la journée.

Cascades de Barnafoss et Hraunfossar
Parking gratuit – Entre 30min et 1h de visite
Localisation parking / Localisation Barnafoss / Localisation Hraunfossar / Localisation restaurant

L'Islande en van - Étape 9 - La fin de la route 1 - Bifröst, Barnafoss & Hraunfossar 2
Avec nos compagnons de route !

Akranes

Pour terminer la journée, nous prenons la direction d’Akranes. Nous y avons repéré un phare à voir, et il semble que ce soit également un spot pour observer les macareux (ou puffins). Car disons-le, de ce côté-là, c’est un peu la déception. Nous n’en avons vu aucun depuis le début du voyage ! C’est un peu le dernier espoir…

Vieux phare d’Akranes

Vers 16h30, nous arrivons à Akranes. On traverse la ville qui n’a pas l’air d’avoir d’intérêt particulier, avant d’arriver au vieux phare d’Akranes. Malheureusement, ici, aucun puffin ne semble se cacher.

Vieux phare d'Akranes
Vieux phare d’Akranes

Höfrungur AK 91

Non loin de là, on va shooter le Höfrungur AK 91, un vieux bateau qui semble manifestement… abandonné !

Akranes - Höfrungur AK 91
Höfrungur AK 91

Camping d’Akranes

Il est 17h et deux options s’offrent à nous : s’arrêter là pour aujourd’hui et passer la nuit à Akranes, ou reprendre un peu la route pour se rapprocher de la capitale que nous visiterons demain.

Nous choisissons la première option, et nous trouvons à l’entrée de la ville de Camping d’Akranes, au bord de l’eau. Nous sommes dans les premiers à arriver, ce qui nous permet de prendre un des meilleurs emplacements.

Akranes - Camping
Notre emplacement de camping à Akranes

Je propose à Julien de partir faire un tour à pied le long de la côte, vérifier sur les rochers si des macareux sont présent (oui, je veux en voir !). Malheureusement, nous rentrons encore bredouilles de notre promenade.

Il fait beau et bon ce soir, et on va même pouvoir assister à un coucher de soleil. On en profite pour sortir la table et les chaises de camping pour s’offrir un petit apéro dehors.

Camping Akranes
3 000 ISK (21€) pour un van et 2 adultes (sans électricité)
Localisation Camping

Akranes - Camping
On n’est pas bien là ?

Retour à la case départ

Demain, nous rejoindrons Reykjavik, la capitale de l’Islande, pour visiter la ville, puis nous partirons à la découverte de la péninsule de Reykjanes, ce qui clôturera notre road trip de 15 jours.

Découvrez l’étape 10

Vous aimerez aussi


Certaines photos de cet article ont été prises par Julien.
N’hésitez pas à visiter son Instagram pour découvrir son univers et le soutenir.

Une question, un commentaire ?

Pas de panique, votre mail restera privé 🙈