2 ans que l’on attendait de réaliser ce voyage en Islande ! Et notre vantrip de 15 jours allait enfin débuter… Nous sommes impatients de récupérer notre van à la sortie de l’avion, et de fêter le début des vacances en s’offrant un bain chaud au Sky Lagoon au coucher du soleil.

L’Islande en van – Road trip de 15 jours sur la route 1

Jour 1 – Vendredi 22 avril
75km

Bienvenue en Islande

C’est le grand départ. Après une nuit d’escale à Charles de Gaulle, on embarque dans l’avion qui nous mène tout droit sur les terres Islandaises.

On arrive en milieu d’après-midi en Islande, on recule nos montres de deux heures… Ça y est, l’aventure peut commencer !

Panneau "Exit to Island"
Nous y voilà enfin !

Récupération du van chez Campeasy

A l’arrivée à l’aéroport de Keflavík, récupération de nos valises, puis j’appelle Campeasy. Une dizaine de minutes plus tard, une personne vient nous récupérer en navette. Ce court trajet est notre premier contact avec les paysages Islandais, et on sent de suite que l’on est dans un autre monde.

L’Islande en van - Notre arrivée et le Sky Lagoon 3
On attend sagement que notre van soit prêt

Chez Campeasy, on patiente un peu avant de récupérer notre van. C’est le modèle « Easy Fun » de leur gamme, un Volkswagen Transformer. Mais nous, on décide de l’appeler Myrtille. Beaucoup plus sympa, non ?

On prend le temps de bien installer nos affaires à l’intérieur, et on prend quelques provisions laissées par d’autres campeurs.

L’Islande en van - Notre arrivée et le Sky Lagoon 4
Les anciens campeurs laissent des provisions, une bonne idée !

Ça y est, on est prêts à partir avec Myrtille sur les magnifiques routes Islandaises ! Mes premiers kilomètres sont un peu hésitants, il me faut apprivoiser le van et les routes (même s’il n’y a pas grand monde), puis je prends progressivement confiance.

Campeasy - Van Easy Small
On vous présente Myrtille, notre super van de chez Campeasy !

Premières courses

Notre premier arrêt se fait chez Bonus, un supermarché discount. C’est une chaine que l’on va croiser dans tout le pays. On est un peu perdus face aux produits, aux prix… donc pour une première fois on va à l’essentiel et aux choses connues : du pain de mie, des pâtes, de la sauce, et des noodles…

A la caisse, je décide de prendre une caisse avec un gentil caissier, pour me mettre dans l’ambiance. Échec total ! Celui si ne parle pas un mot d’anglais, autant que je ne parle un mot d’Islandais. On ne se comprend pas !

C’est décidé, dorénavant on prendra les caisses automatiques…

Le Sky Lagoon, nos premiers bains chauds

Une chose est sûre, on est excités d’être enfin en Islande, et on veut fêter ça avant de partir à la conquête du pays. Alors on décide de s’offrir un bain chaud au Sky Lagoon, au coucher du soleil.

On arrive sur le parking du Sky Lagoon, et j’effectue une réservation en ligne sur mon téléphone pour le créneau de 20h. Cela nous laisse le temps de manger un petit peu avant d’y aller.

Passage obligatoire par les vestiaires et les douches. En Islande, pas de cabine individuelle, on se change dans des vestiaires collectifs (non mixtes). Quant à la douche, elle se fait nue et elle est obligatoire.

Le Sky Lagoon est un bain chaud, semblable au plus connu Blue Lagoon, que nous visiterons à la fin de notre voyage. Pourtant, il n’a rien à lui envier. Son design est directement inspiré des maisons de tourbe islandaises traditionnelles. Et les bains chauds dans lesquels on se détend sont à débordement et donnent directement sur l’océan. Ce décor offre une vue idéale pour admirer le coucher de soleil (ou des aurores boréales en hiver).

Sky Lagoon
Le Sky Lagoon
Sky Lagoon
On admire le coucher du soleil

On s’offre un petit verre au bar dans le Lagoon. C’est assez original de prendre un verre tout en étant dans l’eau, face au coucher du soleil. On paye grâce à un bracelet que l’on a au poignet, et on devra régler l’addition en sortant.

Sky Lagoon
6 690 ISK (50€) par personne
Réservation conseillée
Localisation Sky Lagoon / Site officiel

Première nuit au camping

Après cette pause détente, on reprend la route direction en direction du camping Mosskogar, car en Islande on est obligé de dormir dans un camping avec un van. Il est idéalement situé entre la capitale et le Cercle d’Or. Du coup, cela nous rapproche du lieu où on a rendez-vous demain matin.

On arrive un peu tard, mais le gardien est là pour nous accueillir. Nous lui payons la nuit, puis on file se brosser les dents et se coucher. C’est notre première nuit dans le van, et on sent qu’il nous faudra quelques jours pour optimiser le rangement des affaires, le réglage du chauffage, la mise en place du lit…

Camping Mosskogar
4 000 ISK (29€) la nuit pour un van et deux adultes (paiement en espèces uniquement)
Localisation Camping

Direction le Cercle d’Or

Après cette petite mise en jambe, les choses sérieuses vont débuter demain avec la visite du célèbre Cercle d’or et ses 3 sites incontournables.

Découvrez l’étape 1

Vous aimerez aussi


Certaines photos de cet article ont été prises par Julien.
N’hésitez pas à visiter son Instagram pour découvrir son univers et le soutenir.

Une question, un commentaire ?

Pas de panique, votre mail restera privé 🙈