Souvent oubliées ou ignorées par les touristes par manque de temps, les îles Vestmann et l’île de Heimaey valent pourtant le détour. En moins d’une heure de ferry, nous voici transportés avec notre van dans un lieu magnifique, le temps d’une nuit et d’une journée…

L’Islande en van – Road trip de 15 jours sur la route 1 – Chapitre 2 « Les îles Vestmann »

Précédemment…
Avec Julien, nous réalisons un road trip de 15 jours en Islande à bord de Myrtille, notre super van Campeasy.
Dès notre arrivée en Islande, nous avons pris la direction du célèbre Cercle d’Or, avant de faire une belle randonnée au Reykjadalur Hot Spring.

Dans cette étape

Partons à la découverte de Heimaey, une des îles Vestmann. Cap sur le sud de l’île pour commencer, puis après un magnifique coucher du soleil et une bonne nuit, nous attaquerons l’ascension du volcan Eldfell, puis découvrirons le phare d’Urðir, Gaujulundur, Skansinn et Stafkirkjan.

Jour 3 (Suite) – Dimanche 24 avril
137km

Les îles Vestmann

Les îles Vestmann sont un archipel du sud du pays, composées de 18 îles, toutes d’origine volcanique. Toutes les îles sont inhabitées, sauf la plus grande, Heimaey. C’est cette île que nous allons visiter, et sur laquelle nous passerons une nuit.

Embarquement avec Myrtille sur le ferry pour les îles Vestmann

L’option la plus simple pour rejoindre les îles Vestmann, c’est de prendre le ferry. Il y a plusieurs aller/retour par jour. Il est possible d’embarquer avec son van, ce que nous avons fait. Cela permet de visiter plus facilement l’île, et de dormir sur place.

Le ferry peut être réservé à l’avance (ce qui est conseillé notamment si vous voulez embarquer avec un véhicule). Avec notre voucher, nous pouvons ainsi nous présenter directement avec le van dans la file d’attente pour les véhicules, 30 minutes avant le départ.

Comment réserver le Ferry pour les îles Vestmann et Heimaey ?
La réservation pour le ferry s’effectue via un formulaire le site Visit Westman Island. Vous y trouverez les différents horaires de départ. Il suffit d’envoyer sa demande, et la société répond par mail rapidement avec une proposition, et un lien pour payer et bloquer la réservation.
Réserver le ferry en ligne

îles Vestmann - Ferry
Myrtille, notre van, a bien embarquée sur le ferry

La traversée

Ça y est, on embarque sur le ferry. On se gare, puis on laisse le van pour rejoindre les ponts supérieurs. Le ferry est grand, propre, très bien équipé, avec un bar, des télévisions diffusant des séries TV, un coin enfant… Il est possible d’aller à l’extérieur pour admirer le paysage. C’est d’ailleurs dehors que nous allons passer notre traversée.

C’est le départ. Alors que la côte disparait derrière nous, on aperçoit déjà, au loin, les îles Vestmann.

îles Vestmann - Ferry
Les îles Vestmann se dessinent devant nous

En arrivant, on découvre d’autres îles comme Elliðaey, avec sa maison isolée (et inhabitée) sur la falaise. C’est magnifique.

La traversée ne dure que 40 minutes.

îles Vestmann - Elliðaey
L’île d’Elliðaey et sa maison isolée

Belle fin de journée à Heimaey

Nous arrivons à Heimaey en fin de journée. Un peu plus de 4 000 habitants vivent ici, principalement de la pêche.

On décide de prendre la direction du sud de l’île, vers Stórhöfði.

Stórhöfði

Stórhöfði est une péninsule située au sud de Heimaey. On y trouve une cabane d’observation des macareux, et un phare. On prend le temps de se balader dans cet endroit calme et paisible.

Observer les macareux sur les îles Vestmann
Heimaey est un super spot pour observer les macareux, idéalement à partir de mai/juin. Nous n’avons pas eu la chance d’en voir, car il était un peu trop tôt dans la saison. Si vous avez la chance d’y aller en été, rendez-vous à la cabane d’observation des macareux, au sud de l’île.

Heimaey - Stórhöfði
Depuis Stórhöfði, la vue sur toute l’île de Heimaey est magnifique
Heimaey - Phare de Stórhöfði
Le sentier nous porte vers le phare
Heimaey - Stórhöfði
Comme perdus au bout du monde…

Camping au coeur d’un cratère

Après cette belle balade, on se met en quête de l’endroit où on va passer la nuit. J’avais repéré à l’avance le Vestmannaeyjar Camp Site, mais en arrivant on découvre qu’il est fermé. On part donc chercher un autre endroit… et on tombe sur un autre camping fermé. Nos options ne sont plus très nombreuses, et on revient au premier camping fermé, dont le décor était unique.

En effet, le terrain de camping est situé en plein milieu d’un cratère. On essaiera de pas le réveiller…

Heimaey - Camping
Au loin notre camping, en plein milieu d’un cratère !

On passe donc une deuxième nuit sans douche (même si ce matin on a pu profiter des bains chauds naturels). Lot de consolation, un point d’eau nous permet de recharger la réserve d’eau du van et de remplir nos gourdes et bouteilles.

Mais le clou du spectacle, c’est le coucher du soleil sur l’océan, le premier depuis le début du voyage, avec cette île volcanique comme décor.

L’Islande en van - Étape 2 - Les îles Vestmann et Heimaey 2
Un magnifique coucher de soleil depuis Heimaey

Jour 4 – Lundi 25 avril
38km

Visite de Heimaey

Le jour se lève sur les îles Vestmann. Nous avons passé la nuit seuls dans notre cratère, et c’est tout aussi seuls que nous allons poursuivre la visite de Heimaey, puisque l’île semble désertée des touristes en cette saison…

Volcan Eldfell

L’année 1973 est tristement connue dans les îles Vestmann. Le 23 janvier 1973, en pleine nuit, une fissure s’est ouverte à Heimaey, obligeant les habitants de l’île à évacuer. Ce n’est que 6 mois plus tard que la lave a cessé de couler. Bilan : 400 habitations ont disparu sous la lave, et l’île s’est agrandie de 2,5km2.

Le volcan à l’origine de ses dégâts, c’est Eldfell, que nous nous apprêtons à gravir.

C’est le premier volcan de notre voyage (et pas le dernier…). Du parking, la randonnée est plutôt rapide, et le dénivelé correct. Mais surtout, cette montée est récompensée par la vue magnifique que le volcan nous offre sur l’île Heimaey, et l’archipel des îles Vestmann. On se sent tout petits, et on se rend compte de l’étendue des dégâts causés par le volcan en 1973.

Randonnée du Volcan Eldfell
2,5km A/R – 240m dénivelé
Parking gratuit – Compter 1h
Localisation Parking / Voir la randonnée sur Strava

Heimaey - Volcan Eldfell
Au sommet du volcan Eldfell
Heimaey - Volcan Eldfell
Julien admire la vue

Urðaviti – Phare d’Urðir

Après cette belle randonnée, notre découverte de l’île de Heimaey continue, et on s’aventure avec Myrtille sur une route un peu chaotique. On a repéré au loin un phare qui nous intrigue, et on veut s’approcher au plus près.

Quand le phare est enfin à portée de mains, on gare le van un peu où on peut, puis on va découvrir et shooter ce lieu. Il s’agit du phare d’Urðir (Urðaviti). Tout comme les cascades et les volcans, nous verrons beaucoup de phares lors de notre road trip.

Heimaey - Urðaviti
Urðaviti, joli petit phare perdu

Gaujulundur

Notre arrêt suivant, c’est Gaujulundur, le jardin dans la lave. Après l‘éruption de 1973, un couple d’habitants de Heimaey a décidé de construire un jardin sur un champ de lave, pour redonner vie à l’île.

Skansinn

On se dirige ensuite vers le fort, Skansinn. Un lieu historique avec son canon, mais qui offre également une vue magnifique sur les falaises de l’île.

Heimaey - Skansinn
Skansinn, avec son canon

Stafkirkjan

Juste à côté du fort, on trouve l’église, Stafkirkjan, offerte en 2000 par la Norvège à l’Islande.

On se balade dans ce lieu calme et paisible, jusqu’à tomber sur une table de pique-nique. On en profite manger avec une vue magnifique.

Heimaey - Stafkirkjan
Stafkirkjan, l’église de Heimaey
Heimaey - Stafkirkjan
Une dernière balade sur les îles Vestmann

Pause-café au Vigtin bakhús

On est un peu en avance pour reprendre le ferry. On en profite pour aller dans un café, le Vigtin bakhús. On se prend des bons chocolats chauds, et des gâteaux maison. Autour de nous, uniquement des locaux, des écoliers qui se retrouvent après les cours, et des travailleurs qui viennent prendre leur pause.

Heimaey - Vigtin Bakhús
Petite pause au Vigtin Bakhús

Le retour en Ferry

Il est l’heure de reprendre le ferry, et quitter cette île magnifique. On laisse derrière nous Heimaey et les îles Vetsmann. On profite de ce trajet pour se reposer un peu à l’intérieur, d’autant qu’il y a beaucoup de vent.

Notre avis sur les îles Vestmann

Il faut prendre du temps pour visiter les îles Vestmann, mais cela vaut vraiment le coup, et nous ne regrettons pas cette petite parenthèse, un peu suspendue, loin des touristes.
Il y a pas mal de belles balades à faire, de lieux à découvrir. Une journée sur l’île de Heimaey suffit pour la visiter, et l’idéal est d’y passer une nuit pour visiter en fin de journée, avec une belle lumière, puis admirer un coucher de soleil.

A l’assaut de la route 1

Nous voici de retour sur l’île principale. Après ce petit détour, nous allons nous lancer sur la route 1, pour un tour de l’Islande pleins de surprises… Et notre premier arrêt va déjà nous en mettre plein la vue !

Découvrez l’étape 3

Vous aimerez aussi


Certaines photos de cet article ont été prises par Julien.
N’hésitez pas à visiter son Instagram pour découvrir son univers et le soutenir.

Une question, un commentaire ?

Pas de panique, votre mail restera privé 🙈