Notre vantrip se poursuit… et la météo nous a mené dans le Parc naturel Régional du Luberon, un massif qui s’étend d’est en ouest entre les Alpes-de-Haute-Provence et le département du Vaucluse.

Le Luberon est réputé pour ses nombreux villages perchés, comme Gordes ou Lacoste ou le fameux village de Roussillon avec son Sentier des Ocres. Mais nous y découvrirons également la plus grande forêt de cèdres d’Europe.

Un beau programme pour nos deux jours en van à visiter cette région.

Le Luberon, nous arrivons

Et voilà, la météo nous oblige à laisser les Alpes derrière nous, et à rebrousser chemin vers le sud,

Mais vous allez le voir, la suite du séjour nous réserve de magnifiques découvertes, un temps magnifique, et nous n’aurons aucun regret à avoir modifié nos plans.

Nous arrivons en fin de journée dans la région, et nous trouvons un spot pour la nuit à l’est de du territoire du Luberon, à Saint-Michel l’observatoire. Cela nous laissera le temps de parfaire notre itinéraire des deux prochains jours pendant la soirée.

Que visiter dans Le Luberon ?

Après une bonne nuit, nous partons pour une première journée à la découverte du territoire du Luberon. Au programme, un détour au Colorado, puis la visite de magnifiques villages.

Le Colorado Provençal

Le Colorado Provençal est une ancienne carrière d’ocre donc le premier coup de pioche y a été donnée en 1871. Ce site est aujourd’hui un domaine privé qui appartient à la fois à la mairie de Rustel et à des propriétaires, héritiers des ocriers.

Il ne faut pas le confondre avec le Sentier des Ocres, que nous visiterons le lendemain…

Nous arrivons au Colorado Provençal pour l’ouverture, et nous sommes… seuls ! Nous avons le parc pour nous. Il faut payer le parking (tarif voiture pour un van) et cela donne accès à la visite du site, quel que soit le nombre de personnes dans la voiture.

Le site propose deux circuits, des boucles permettant de découvrir la beauté des lieux :

  • Le circuit du Sahara, de 2,1km (40 minutes d’après le guide). Il permet de découvrir le décor magnifique du Colorado, et de prendre de magnifiques photos.
  • Le circuit des Belvédères, de 3,9km (1h45 d’après le guide). Il passe par le circuit du Sahara mais s’engage ensuite dans les hauteurs pour avoir une vue qui surplombe l’ensemble du Colorado Provençal.

Nous avons choisi le second circuit, pour découvrir l’ensemble du site.

Après quelques minutes de marche dans la forêt, les premiers paysages complètement colorés commencent à apparaitre. Pas de drone pour moi pour cette visite, c’est interdit par arrêté municipal sur l’ensemble du site.

Le Colorado Provencal dans le Luberon
Le Colorado Provencal dans le Luberon
Le Colorado Provençal – Photo Julien

C’est presque surréaliste, on est complètement dépaysés par ces paysages, et c’est vraiment agréable de se balader dans ce site. On ne regrette pas d’avoir fait l’ouverture pour être presque seul. Mais comme on passe beaucoup de temps à prendre des photos et vidéos, des familles commencent à nous rattraper…

Le Colorado Provençal de Rustel
Ouvert toute l’année sauf en janvier
Voiture : 5€ / Camping-car : 8€
https://www.coloradoprovencal.fr/

Saint-Saturnin-lès-Apt, la belle surprise

Après une vingtaine de minutes de route, nous arrivons au village de Saint-Saturnin-lès-Apt. Avec le van, nous décidons de ne pas nous aventurer dans le village, mais de prendre un peu de hauteur. Nous trouvons une place près du moulin en haut de la ville. D’ici, nous avons une belle vue sur le village, avec un ciel bleu magnifique. Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

Moulin de Saint-Saturnin-lès-Apt
Moulin de Saint-Saturnin-lès-Apt

Au loin, nous apercevons les ruines du château. Nous décidons donc de nous aventurer sur un sentier… jusqu’à arriver sur un petit barrage que nous traversons pour rejoindre les ruines du vieux château abandonné.

Un petit chemin escarpé permet de prendre un peu plus de hauteur… Ça grimpe, il faut prévoir de bonnes chaussures. On arrive jusqu’à une chapelle, malheureusement fermée. Le site offre une vue panoramique sur le village de Saint-Saturnin-lès-Apt, mais aussi sur toute la région du Luberon.

Saint-Saturnin-lès-Apt
Saint-Saturnin-lès-Apt, avec au loin les ruines du château – Photo Julien
La chapelle de Saint-Saturnin-lès-Apt
La chapelle de Saint-Saturnin-lès-Apt

On prend un véritable bain de soleil, et on passe un long moment à admirer ces paysages, avant de rebrousser chemin pour retrouver notre van.

Saint-Saturnin-lès-Apt
Une vue magnifique sur le Luberon

Gordes, un des plus beaux villages de France

Prochain arrêt, le village de Gordes, un emblème de la région, et un arrêt incontournable. Une route sinueuse nous approche du village. D’un seul coup, le village surgit, face à nous. Un véritable village perché, typiquement provençal.

En arrivant dans Gordes, on trouve un grand parking, avec au fond un espace pour les véhicules emménagés. Il y a un tarif qui permet de stationner et de ravitailler en eau ainsi que de faire la vidange. Malheureusement, je me rends vite compte que les services ne fonctionnent pas… Ça m’agace, et je paie donc le tarif stationnement « voiture ».

Une fois notre souci d’horodateur réglé, on part à la découverte du village. Gordes est un village de maisons en pierres sèches. C’est ce qui lui donne ce charme exceptionnel. L’activité principale est donc de se laisser porter et se balader dans les rues. En haut du village, le château semble veiller sur les habitants. On découvre aussi une église.

Les ruelles du village de Gordes
Les ruelles du village de Gordes – Photo Julien

On termine notre tour du village en prenant la direction du lavoir et en descendant un peu plus bas, via une ruelle un peu moins fréquentée. On longe ainsi les maisons et jardins, jusqu’à remonter à l’entrée du village, au niveau du parking « minute » du Point de vue sur la ville de Gordes. D’ici, on a une vue magnifique sur le village, et les jardins paysagers superbement aménagés. Comme tous les gens autour de nous, on en profite pour faire pleins de photos du village.

On longe ensuite la rue principale pour rejoindre notre parking et quitter ce magnifique lieu.

Pour en savoir plus
Gordes sur le site Luberon Coeur de Provence

Gordes
Gordes – Photo Julien

Quelques courses, ravitaillement en eau, et une bonne nuit pour reprendre des forces

Cette première journée dans le Lubéron a été bien chargée, et il nous faut faire quelques courses pour remplir le frigo du van. On s’arrête donc faire quelques courses, puis on cherche un endroit pour se ravitailler en eau. On trouve alors une fontaine d’eau potable au village de Goult, parfait !

Nous nous mettons ensuite en quête d’un coin sympa pour passer la nuit, et avec Julien on décide de s’éloigner un peu des villages avec les parkings remplis de van ou camping-cars. On trouve d’abord un premier spot au bord d’une rivière, mais en arrivant il y avait déjà des vans. On poursuit donc nos recherches jusqu’à trouver, en hauteur du lieu-dit Les Maquignons, une place sous les arbres, en bordures de vignes, au niveau de la Chapelle Sant Véran.

Au début je ne suis pas forcément fan du lieu, que je trouve un peu « glauque », avec la chapelle un peu abandonnée… Mais il y a un point d’eau pour faire la vaisselle, l’endroit est quand même au calme, beau, on peut sortir la table… Julien semble apprécier donc on reste, et on a bien fait.

Comme on a fait le plein d’eau, que le soleil tape encore et qu’on est seuls, on en profite pour prendre une bonne petite douche à l’eau froide à l’arrière du van. Ça refroidi mais ça fait du bien !

Nuit en van dans le Luberon
Notre spot pour cette deuxième nuit en van dans le Luberon

Deuxième jour à visiter le Luberon

Roussillon et le Sentier des Ocres

Notre deuxième journée dans le Luberon démarre au village de Roussillon, situé au coeur du plus grand gisement d’ocre d’Europe. Autant dire qu’on va en prendre pleins les yeux !

On se gare sur le parking principal du village pour nous rendre directement au Sentier des Ocres, un parcours aménagé qui nous plonge dans un décor digne d’un western. Anciennement exploité en carrière, le sentier est désormais visité par plusieurs milliers de personnes chaque année. Il y a deux parcours, le plus long dure à peine une heure.

Le Sentier des Ocres
Le Sentier des Ocres – Photo Julien

Le site est beaucoup plus aménagé que le Colorado Provençal avec des escalier, des passerelles… et surtout beaucoup plus court et rapide à faire. Mais cela vaut tout de même le coup d’y faire un tour, surtout que c’est assez abordable (3€/adulte).

Sentier des Ocres
Ouvert de mai à décembre
3€ / adulte à partir de 10 ans
https://www.luberon-apt.fr/ocres-en-luberon-0/le-sentier-des-ocres

Le Sentier des Ocres

Après cette mise en jambe, nous nous rendons au coeur du village de Roussillon. C’est jour de marché, et on en profite pour acheter quelques fruits et légumes. Jusqu’à ce qu’une bonne odeur vienne nous titiller le nez… au bout du marché, un camion à pizzas est présent, et des habitués du village semblent faire la queue pour commander leur pizza. Il ne nous faut pas longtemps pour craquer et passer commande de deux pizzas que l’on mangera plus tard.

Le temps que tout cela cuise, on parcoure les ruelles et escaliers de Roussillon, en admirant les façades, magnifiques avec leur couleur ocre. On monte jusqu’au point de vue en haut du village.

Village de Roussillon dans le Luberon
Promenade dans Roussillon – Photo Julien

Pont Julien

Avant de rejoindre notre prochaine destination, nous faisons une halte au Pont Julien, un pont romain composé de trois arches et franchissons le Calavon. On peut le traverser à pied ou en vélo.

Je sors évidemment mon drone, pour faire de belles photos et vidéos. Je m’amuse un peu à passer sous le pont avec. Jusqu’à ce que… je passe un peu trop près et je racle le pont avec mon drone, qui perd l’équilibre. Heureusement il s’est stabilisé à temps et j’ai pu le ramener. Plus de peur que de mal, juste les 4 paires d’hélices à changer.

Sur ce, on range et on reprend la route… On va changer un peu de décor puisqu’après la visite de tous ses villages, on va aller se plonger dans une forêt…

Pont Julien
Pont Julien

Forêt des cèdres du Petit Luberon

Au bout d’une longue route qui grimpe, nous arrivons avec notre camper van au parking de la Forêt des cèdres du Petit Luberon, un espace naturel sensible. La route s’arrête ici et il faudra continuer à pied.

Car cette forêt, qui culmine à 727m d’altitude, et ouverte au public, et un endroit idéal pour se promener et faire des randonnées. 4 itinéraires de randonnées sont proposés, dont un adapté aux handicapés (« Chemin des Cèdres »).

Mais que font donc ces cèdres ici ? En 1860, deux forestiers ont eu l’idée d’exploiter le cèdre de l’Atlas sur les flancs déboisés du Luberon et du Ventoux. En 1952, un incendie détruisit une grande partie des arbres alentours. Les cèdres, eux, ont résisté, et prirent la place des arbres brûlés.

Pour notre découverte de ce qui est aujourd’hui la plus grande forêt de cèdres d’Europe, nous avons emprunté le Sentier du Portalas (1h30 / 3km / +80m). Il est ponctué de plusieurs bornes d’interprétations, et traverse les principaux milieux naturels du massif. Le sentier mène jusqu’au Belvédère du Portalas, qui offre un point de vue exceptionnel sur le versant sud du Petit Luberon. Cela nous fait vraiment du bien cette petite randonnée au frais et au calme, sous ces cèdres immenses.

Forêt des cèdres du Luberon
Sentier du Portalas de la de la Forêt des cèdres du Petit Luberon – Photo Julien

Sur le retour, on arrive à un carrefour où on retrouve les autres sentiers. On décide alors d’emprunter à contre sens la randonnée le « Chemin des Cèdres » qui permet d’admirer des cèdres remarquables.

Lacoste

Dernière étape de notre découverte du Luberon, Lacoste, un joli petit village perché à découvrir.

On se gare au niveau du monument le plus connu, le château, aujourd’hui en ruines. Construit au XIe siècle, il fût jusqu’au XVIIe siècle la propriété de la famille Simiane de la maison d’Agoult avant de devenir la propriété du fameux Marquis de Sade. D’ici, on a une vue magnifique sur le Luberon et les autres villages perchés de la région. Un chemin permet de descendre découvrir le charme du village.

C’est sur cette note, encore positive, que s’achève notre escapade de deux jours dans Le Luberon.

Château de Lacoste
Château (en ruine) de Lacoste

L’itinéraire

Bilan et conseils d’une visite du Lubéron en van

Visiter le parc naturel régional du Luberon n’était pas prévu à notre planning initial, mais nous n’avons aucun regret de ce changement de plans, tellement nous avons été conquis par le charme des villages perchés et des paysages variés.

Le Sentier des Ocres et Le Colorado Provençal sont deux balades dépaysantes et complémentaires, que l’on vous conseille de faire dès l’ouverture pour éviter la foule.

Avec notre van, nous n’avons eu aucun mal à nous garer dans les villages, et à trouver des endroits sympas et au calme pour passer nos deux nuits dans la région.

Même si les distances sont assez courtes, je vous conseille de repérer à l’avance les lieux et villages que vous souhaitez visiter, pour vous organiser un parcours optimal et ne pas à faire sans cesse des allers-retours.

Bien sûr, en ayant visité beaucoup de villages, j’ai pu faire moins de drones qu’au Lac de Serre-Ponçon ou aux Gorges du Verdon, mais ce n’est pas bien grave.

Et si on allait voir les flamants roses ?

Il faut à présent décider de notre prochaine destination… sachant qu’il ne reste plus que deux jours de voyage.

Le soleil nous a donné envie d’aller flirter avec la mer Méditerranée, et en regardant la carte nous tombons sur une région qui nous ai inconnue : la Camargue. Au programme : balade en vélo en front de mer et parc ornithologique à la découverte des flamants roses.

Allez, on lève le camp et on part pour la Camargue !

La suite de notre road trip en van

Tout notre van trip

Notre premier van trip ! De la Camargue à Serre-Ponçon
Les Gorges du Verdon en van – A la recherche des plus beaux points de vue
Deux jours autour du Lac de Serre-Ponçon en van
Deux jours à visiter le Luberon en van
Une journée en Camargue en van à la recherche des flamants roses
Fin du van trip en passant par Narbonne et Carcassonne


Une question, un commentaire ?

Pas de panique, votre mail restera privé 🙈