C’est peut-être l’un des plus beaux moments de notre séjour. Des paysages à couper le souffle, de belles balades dans le Bohuslän, un magnifique coucher de soleil sur le Cattégat…

Ces trois jours dans cette belle région nous ont permis de découvrir l’archipel et la ville de Göteborg, le Bohuslän avec les îles de Tjörn et Orust, jusqu’à Lysekil, Smögen et Fjällbacka. Un beau programme !

Première soirée à Göteborg

Dans les épisodes précédents…

Après avoir quitté Malmö que nous avions visité en une demi-journée, nous sommes arrivés à Gotebörg en voiture en fin de journée. On s’installe dans notre petite cabane Airbnb située au fond du jardin de notre hôte, chez qui nous resterons deux nuits. Elle nous propose de nous prêter des vélos pour découvrir les alentours.

Ganlet Badplats, premier contact avec le Bohuslän

On pédale une dizaine de minutes pour arriver à la plage Ganlet Badplats. C’est notre premier contact avec la côte depuis Malmö, et c’est une véritable claque. Forêts, plages, rochers… On en prend pleins les yeux.

J’en profite pour sortir (enfin) mon drone et prendre un peu de hauteur. On a hâte de visiter l’archipel le lendemain…

Göteborg - Plage Ganlet Badplats
Plage Ganlet Badplats

Une fois rentrés dans notre cabane, nous prenons la voiture pour aller faire quelques courses chez Lidl histoire d’acheter à manger, de quoi prendre des petits dej, faire des pique-niques… On lance un « Hey hey » (Bonjour) au caissier en arrivant, puis un « Tack » (Merci) en partant. Ça y est on se sent local !

Archipel sud de Göteborg

On se lève tôt pour aller se garer au parking de l’arrêt de tram Göteborg Lângedrag, où on laissera la voiture pour la journée. On télécharge sur nos téléphones l’application Västtrafik To Go, qui nous permet d’acheter nos billets 1 jour tram + ferry dématérialisés. A la pointe Göteborg !

Deux arrêts de tram plus loin, on arrive à l’embarcadère Göteborg Saltholmens Brygga. On prend un guide des horaires des ferrys pour voir quelle ligne prendre. On avait repéré à l’avance quelques îles qu’on voulait visiter, mais on s’est vite rendu compte qu’avec les horaires des ferrys et les temps de trajet, on ne pourrait pas tout faire… Et qu’il fallait surtout faire attention à ne pas rester bloqués sur une île pour ne pas y passer la nuit… Un véritable casse-tête.

Ferry pour Styrsö
Ferry pour Styrsö

Styrsö

Notre premier arrêt a été Styrsö, l’île principale de l’archipel sud de Göteborg qui comprend 1400 habitants. On se dirige vers le sud qui nous semble plus sauvage, et on monte à Stora Rös, le point culminant de l’île qui offre une vue sur toute l’île, ainsi que sur le Bohuslän et Gotebörg. On redescend ensuite en passant par les quartiers plus résidentiels et l’église (Styrsö kyrka), jusqu’à revenir à l’embarcadère.

Brännö

On quitte Styrsö pour rejoindre Brännö via une correspondance à Asperö (ça y est, on maîtrise à la perfection les lignes de ferry).

Ferry pour Brannö
Ferry pour Brannö

On suit des panneaux « Naturreservat » un peu à l’aveugle… Après avoir traversé une jolie forêt, on retrouve la côte très rocheuse au sein de la réserve naturelle Ersdalen Brännö. On en profite pour faire notre pause pique-nique, un peu seuls au monde.

Pont reliant Brännö à Galterö
Pont reliant Brännö à Galterö

On continue ensuite le sentier qui nous mène sur un petit pont permettant d’accéder à l’île de Galterö. Les paysages sont plus plats avec de grandes plaines dans lesquels on croise quelques moutons. On continue à s’aventurer dans l’île, puis il faut faire demi-tour pour ne pas rater le ferry.

Île de Galterö
Île de Galterö

Göteborg

De retour sur le continent, on prend le tram qui nous mène jusqu’au centre de Göteborg. La priorité était de combler mon envie de « pause Fika ». On repère le Café Husaren , dans lequel on commande deux cafés et un kanelbulle, qui s’avère énorme !

On continue notre découverte de Gotebörg en nous promenant dans le centre, avant de rejoindre le jardin botanique (botaniska trädgârd), que l’on prend le temps de parcourir. Et pour cause, c’est le plus grand de Suède. Ce qui nous a plu, c’est qu’il est divisé en plusieurs zones en fonction de l’origine géographique des plantes : Amérique, Japon… Il y a également une bambouseraie, un jardin rocheux. De quoi flâner plusieurs heures.

Il y avait beaucoup de monde dans le centre-ville ce soir-là, ce qui nous a surpris pour un mardi… Il s’agissait surtout d’étudiants dont certains organisaient des grands feux dans les parcs. En creusant on s’est rendu compte qu’il s’agissait de Valborgsmässoafton (Nuit de Walpurgis), une fête néo-païenne qui a lieu dans la nuit du 30 avril au 1er mai, et célébrée en Suède.

Il est temps de reprendre le tram pour retrouver la voiture et rentrer dans notre petite cabane.

Le Bohuslän

Île de Tjörn

Le lendemain matin, on quitte notre Airbnb pour démarrer une grosse journée de road trip dans le Bohuslän. Première destination, l’île de Tjörn, que l’on traverse pour s’arrêter à Skärhamn, un charmant petit village.

Tjörn - Skärhamn
Skärhamn sur l’île de Tjörn

Nous nous garons près du port puis on marche jusqu’au musée de l’aquarelle, derrière lequel se trouve une petite plage avec des pontons de bois et même un plongeoir. On est également tombé sous le charme des petites cabines au bord de l’eau, derrière lesquelles on peut gravir des rochers pour prendre de la hauteur et admirer toute la ville.

Nous reprenons la route, en passant par Klädesholmen, un tout petit village aux rues très étroites que nous visitons rapidement, avant de partir pour l’île d’Orust.

Île d’Orust

Notre premier arrêt sur l’île d’Orust se fait à Stocken, où on en profite pour pique-niquer sur le port, face aux maisons sur pilotis. On conduit ensuite jusqu’à Mallösund, qu’on traverse en voiture mais dans laquelle on ne fait pas d’arrêt. L’île d’Orust ressemble finalement beaucoup à Tjörn, et on préfère continuer notre parcours.

Lysekil

On quitte les îles pour rejoindre le continent, et Lysekil, une ville aux portes du Fjord Gullmarn, l’unique Fjord Suédois. Nous repérons le parc naturel Stångehuvuds naturreservat, à quelques minutes en voiture du centre. On s’engage sur un sentier balisé qui longe la mer sur les rochers en granit, jusqu’à atteindre Fyrhuset, une petite cabane perchée, depuis laquelle on a une vue magnifique. Le temps est un peu couvert et il y a beaucoup de vent, mais l’endroit reste magique.

Smögen

On termine cette journée dans la ville de Smögen, où on commence à cherche un endroit pour manger. Nous choisissons The Barn, un excellent restaurant de burger dans le port, avec un service impeccable. Mention spéciale pour les croquettes de fromage, un délice !

Pour retrouver toutes mes adresses Shopping et Restaurant, téléchargez l’application Mapstr et ajoutez moi comme ami (pseudo @nicolas.calmels) !

Le soleil commence à se coucher. On se balade le long du port puis nous nous mettons en quête d’un spot pour admirer le coucher de soleil, pour notre dernier soir sur la côte ouest de la Suède. Nous empruntons alors un sentier à l’ouest de la ville, puis grimpons sur des rochers. Nous voilà seuls au monde, face à la mer et au soleil qui se couche.

Smögen - Sunset
Dernier coucher de soleil sur la côte ouest de la Suède

Il est temps de rejoindre notre motel pour passer la nuit. Le lendemain, une dernière ville nous attend avant de quitter le Bohuslän.

Pour notre étape dans la visite du Bohuslän, nous avions choisi le motel Rasta Håby. Comme lors de nos préparatifs nous ne savions pas exactement où nous en serions de notre road trip, ce motel était un point d’accroche idéalement placé. Situé non loin de l’autoroute (mais nous n’avons pas été dérangé par le bruit), c’était propre, pour un prix raisonnable (65€ avec petit déjeuner).

Fjällbacka, dernière étape dans le Bohuslän

Nous quittons le motel direction Fjällbacka, une charmante petite ville avec son port, ses cabanes de pécheurs et ses îlots. C’est le petit matin, on est frais et en forme, on grimpe donc à Kungsklyftan. Après la traversée d’un « canyon », il faut grimper des marches en bois (il vaut mieux ne pas trop avoir le vertige), avant d’arriver au sommet et surplomber la ville. J’en profite pour sortir mon drone, qui tremble un peu avec le vent.

Fjällbacka - Kungsklyftan

Nous suivons ensuite des marques sur les rochers, qui nous conduisent sur un petit sentier qui redescend vers la ville. Petite balade dans le centre et dans le port. Il fait beau, les oiseaux chantent, la mer est bleue… que demander de plus ?

Fjällbacka - Port
Fjällbacka

Cap à l’est

Il est temps de quitter la côté et le Bohuslän, et entamer notre parcours de trois jours vers l’est pour rejoindre Stockholm, durant lesquels nous dormirons au bord du lac Vänern, admirons le parc national de Tivedens et visiterons les belles villes d’Örebro et Uppsala.

Notre première étape n’est qu’à quelques kilomètres de Fjällbacka, et il n’a rien à voir avec les paysages que l’on vient de voir, car il s’agit d’un site archéologique…


Tout le road trip

De Copenhague à Stockholm – Road trip de 15 jours à travers le Danemark et la Suède
Copenhague en 3 jours
Malmö, la Suède à quelques minutes du Danemark
Le Bohuslän, la côte ouest Suédoise de l’archipel de Göteborg à Fjällbacka
Traversée de la Suède de Fjällbacka à Stockholm, le long des lacs Vänern et Vättern
Stockholm, 3 jours dans la capitale Suédoise
Le Smäland, berceau d’IKEA
Road trip de Copenhague à Stockholm, le bilan