Au coeur de la Réserve de la Biosphère d’Urdaibai, le peintre Agustín Ibarrola a utilisé le paysage et les arbres comme support d’une oeuvre pour créer le Bosque Pintado de Oma (Bois Peint d’Oma). Ce petit « musée en plein air » est le prétexte parfait pour une petite ballade au calme à la découverte des arbres peints par l’artiste.

Le parcours (sur le PR-BI 180) est une boucle de 6 km avec un dénivelé maximum de 200 mètres. La ballade dure environ 2h (plus le temps de visite du bois).

Bosque Pintado de Oma
Parcours du Bosque Pintado de Oma

Bosque Pintado

Depuis le parking du restaurant Lezika, on prendra le chemin qui monte vers la foret, puis il faudra marcher une petite heure avec quelques points de vue sur la plaine pour arriver au Bosque Pintado. Quelques pas après l’entrée, un plan indique l’emplacement de toutes les oeuvres. On remarquera également les flèches numérotées au sol qui permettent de se mettre dans le bon axe pour admirer les peintures. En effet l’artiste a parfois joué avec plusieurs arbres pour donner une continuité à ses oeuvres.

On prendra le temps de parcourir le lieu, car si sur les photos on a parfois l’impression qu’il n’y a que quelques arbres, en réalité c’est assez dense.

Bolonzulo

Après avoir parcouru le bois, on continu le chemin jusqu’à arriver à la route, où on prendra à gauche. En traversant le petit village de Oma, on tournera à droite direction Bolonzulo. Il faut franchir un petit pont puis longer le chemin sur la gauche jusqu’à arriver une centaine de mètres plus loin à un petit coin de paradis : une cascade au pied d’un ancien moulin. Le chemin n’est pas large et il n’y a trop d’endroit pour s’assoir, ce qui malheureusement ne fera pas de ce lieu un emplacement pour le pique-nique.

Cascade de Bolonzulo
Cascade de Bolonzulo

L’essentiel

Le Bosque Pintado de Oma vaut le détour lors d’un passage en Biscaye. C’est un lieu original, coloré, qui plaira à toute la famille, même si on déconseillera d’y aller avec une poussette.

 Visite en Mai 2018
S’y rendre : En voiture, le plus simple est d’indiquer au GPS le restaurant « Lezika ». C’est le point de départ de la randonnée et il possède un grand parking.
Ouverture : Le sentier est toujours ouvert.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à découvrir mes autres Carnets de voyage et Destinations visitées.