C’est rude ! Mais la récompense en vaut la peine 🤩

En cette matinée, pas très chaude, de juillet, nous décidons de partir à la conquête de La Rhune, Larrun en basque. Ce sommet des Pyrénées occidentales, à la frontière entre l’Espagne et la France, culmine à 905 mètres d’altitude.

Le sommet est très prisé par les touristes, notamment grâce à son petit train à crémaillère, le fameux « Petit train de la Rhune » qui part du Col de Saint-Ignace près de Sare. Mais cette fois-ci, pas de petit train pour nous, nous avons décidé de faire l’ascension (et la descente)… à pied ! Une belle randonnée nous attend…

La Rhune | Ascension à pied depuis Olhette (Trabenia)

Vous avez aimé cette vidéo ? N’hésitez pas à vous abonner à ma chaine YouTube pour découvrir tout mon univers.

La Rhune au départ d’Olhette, lieu-dit « Trabenia »

Le choix de l’itinéraire

Pour gravir La Rhune à pied, il existe plusieurs itinéraires. Nous avons rapidement éliminé l’itinéraire au départ du Col de Saint Ignace (Gare du petit train). En effet, c’est l’itinéraire le plus fréquenté, tout d’abord car il s’agit de l’itinéraire « officiel » que l’on trouve sur le site de La Rhune, et parce qu’il est emprunté par les personnes découragées par l’attente du petit train et qui décident de monter à pied. De plus, il est très compliqué de se garer au départ.

Après avoir étudié les itinéraires au départ d’Ascain et de Sare, nous nous sommes finalement tournés vers la randonnée au départ d’Olhette (lieu-dit « Trabenia »). Elle est un peu plus longue que les autres (un peu plus de 10 km), mais elle a l’avantage d’offrir deux itinéraires au point de départ :

  • Par le GR et la venta Yansola
  • Par le Col des 3 Fontaines

Ce double choix permet d’effectuer une boucle en montant par un itinéraire, puis en redescendant via l’autre. C’est ce qui nous a plu et motivé dans ce choix : pouvoir faire la descente par un autre parcours et ainsi découvrir d’autres paysages.

La Rhune au départ d’Olhette – La boucle en détail
Durée totale
: 5h15 sans pause
Distance : 10.32km
Dénivelé : 804m

Nous avons choisi de monter via la venta et de descendre par le col. Avec du recul, je pense que c’était le bon choix. J’y reviendrai plus tard mais la première partie de la descente n’était pas du tout agréable, et je pense qu’elle aurait été pire à monter. De plus le trajet retour a offert plus de zones ombragées, ce qui est agréable quand on l’effectue en début d’après-midi.

La Rhune - Col 3 fontaines
Le sentier vers La Rhune depuis Olhette emprunte des morceaux du GR10

La préparation

Nous ne sommes pas des habitués des randonnées en montagne. En plus de la difficulté, il y avait donc la petite appréhension de se « perdre » (ou du moins ne pas trouver facilement l’itinéraire).

Nous avons donc téléchargé l’application Visorando (iOS / Android). La boucle que nous souhaitions faire y été déjà référencée, ce qui était très pratique. Et cette application nous a été indispensable ! Elle nous a évité de nous perdre à plusieurs reprises, et même de guider d’autres personnes qui effectuaient la randonnée sans carte et qui ne savaient pas du tout où aller. Car dès que l’on quitte le GR, l’itinéraire est très mal indiqué.


Source Visorando

Le départ de Olhette

7h45. Le sac à dos est prêt, chargé de Figolu (très important pour le moral !), 45 minutes de route nous séparent de la ville d’Olhette, notre point de départ.

Comme pour toute randonnée, pensez à prendre de bonnes chaussures, de l’eau, de quoi manger, un coupe-vent en cas de météo changeante, de la crème solaire. Et surtout votre appareil photo !

Au bout du Chemin de Xurien Borda, on trouve un parking (rapidement plein en saison), où l’on laisse la voiture. On la retrouvera dans quelques heures…

Au fond du parking se trouve un panneau d’information. Il indique le départ de l’itinéraire par le Col de 3 fontaines, que l’on prendra au retour. Nous devons pour notre part revenir à l’entrée du parking, pour traverser le ruisseau et ensuite rejoindre le sentier qui le longe… C’est parti !

Ascension de la Rhune par le GR et la venta Yansola

Vers la venta Yansola

Quelques minutes après le départ, on est rapidement mis dans l’ambiance, ça grimpe ! Un bon échauffement pour les jambes. On suit le GR10, les premiers points de vue sur les Pyrénées apparaissent.

On arrive ensuite à notre premier croisement. On quitte alors le GR10 qui part sur la droite, pour grimper vers la gauche en suivant les indications « YA » (pout Yansola) peintes sur les roches.

Nous sommes partis depuis une petite heure, et on arrive sur le plateau de la venta Yansola, malheureusement fermée. On en profite tout de même pour faire notre première grosse pause, afin d’admirer la vue magnifique sur la côte.

La Rhune - Venta Yansola
L’arrivée à la Venta Yansola

La partie la plus rude de la journée

Au moment de repartir, l’itinéraire indique « Prendre pleine pente sur la gauche de l’auberge, ce passage est très raide et glissant. »

On emprunte donc le chemin à gauche de l’auberge, puis au bout d’une centaine de mètres, je vérifie quand même le GPS car je ne le trouve pas si « raide ». En réalité, nous étions partis sur le mauvais sentier… Le bon itinéraire était encore plus à gauche, vraiment pleine pente, à travers les fougères. Ce passage est vraiment raide et physique. On y va tranquillement, en faisant quelques pauses.

La petite Rhune

Le sentier traverse un petit bois, puis nous arrivons au niveau de La Petite Rhune. Notre balade continue, avec une partie beaucoup plus plate, qui nous offre une vue imprenable sur La Rhune, et au cours de laquelle les brebis et pottoks (chevaux basques) viennent nous rendre visite.

La piste espagnole, on approche du but

On arrive ensuite sur une piste espagnole. C’est un peu moins sympa qu’un sentier mais peu importe, l’antenne rouge et blanche du sommet de la Rhune est en visu, et on approche bientôt du but… Cela nous motive ! Puis, au détour d’un virage…

La Rhune - Sentier espagnol
La dernière ligne droite, du côté espagnol

On reste en contact ?
Recevez régulièrement l'actualité du site et de mes voyages dans votre boite mail
1 mail max par semaine

Le sommet de la Rhune

Nous y voilà ! Après 2h35 de marche, le sommet de la Rhune nous tend les bras. Alors que l’on avait fait la montée plutôt tranquillement en croisant tout au plus une dizaine de personnes, on se retrouve face à des dizaines de touristes en pleine forme qui sont eux montés par le petit train.

On trouve au sommet plusieurs restaurants et venta, ainsi qu’un plateau d’observation. Les pottoks sont également de la partie.

La Rhune - Pottoks
Des bébés Rhunes ?
La Rhune - Pottoks
Nos amis les pottoks

La vue est vraiment magnifique ! On a un panorama sur les Pyrénées, la côte basque, l’océan atlantique… On a de la chance d’avoir une vue dégagée. On se trouve un petit coin sous un rocher, abrité du soleil, pour pique-niquer face à la vallée espagnole.

Pendant notre repas, le ciel s’est un peu couvert, et le sommet se retrouve dans les nuages. On a bien fait de profiter du paysage avant.

La Rhune - Pique nique au sommet
Il y a pire comme vu pour un pique-nique non ?

La descente par le Col de 3 fontaines

Allez on ne se relâche pas trop, il est temps de redescendre. Il reste encore 2h de marche pour terminer notre boucle. On commence par traverser les rails du train, puis la descente commence. Et franchement, le début n’est pas du tout une partie de plaisir ! Une descente pentue, glissante et rocailleuse… On est bien content de ne pas avoir eu ça à l’aller.

Ce sentier est très fréquenté, car partagé par les randonneurs qui viennent d’autres départs, notamment celui de la gare du petit train.

La Rhune - Descente
La vue durant la descente via le Col de 3 fontaines

On arrive ensuite dans un petit bois sympathique. A la sortie, une intersection. Nous partons vers la gauche, et on se retrouve bien seuls à rentrer vers Olhette.

La descente se poursuit, on commence à en avoir pleins les pattes. On est repassés sous les nuages, et l’océan est à nouveau visible en face de nous. Puis on entend le bruit du ruisseau que nous avions traversé le matin : la fin est proche !

La Rhune, ascension depuis Olhette 1
Sur la fin de la descente, la pente devient moins raide. On commence à apercevoir les villages. Au fond, l’océan est toujours visible…

Après à peine 2h de marche, nous voilà revenus au parking à Olhette.

Où loger près du départ ?

Si vous souhaiter loger proche du départ de la randonnée pour partir au petit matin, ou avoir un endroit où vous reposer l’après-midi en rentrant, je vous conseille les Chambres d’hôtes MANTTU. Elles sont situées à quelques pas du départ pour La Rhune et vous y serez chouchoutés !

En effectuant une réservation d’hôtel via Les Voyages de Taco, je touche une petite commission qui m’aide à payer une partie des frais d’hébergement du site. Merci à vous 😊


Même si la montée est un peu rude et parfois compliquée, cette randonnée vaut vraiment le coup, et offre de magnifiques panorama. Le fait de pouvoir de partir de Olhette et de faire une boucle est également un gros point positif, pour découvrir de nouveaux points de vue au retour !

Si vous êtes dans le Pays Basque pour quelques jours, n’hésitez pas à passer du côté espagnol pour découvrir la Biscaye, et notamment San Juan de Gaztelutatxe

Découvrez le Pays Basque Espagnol